Vivre mieux avec moins de plastique

Une si belle pomme – pourquoi l’emballer ?

 Petites particules, gros problèmes : le microplastique est aujourd’hui présent dans de si nombreux produits qu’il menace non seulement l’environnement, mais aussi notre santé. Voici quelques conseils pour éliminer le plastique dans votre maison.

Le plastique est sans conteste une idée de génie de l’industrie chimique : sa production est bon marché et il est extrêmement polyvalent. Il permet de fabriquer sacs, valves cardiaques, écrans plats, lentilles de contact, imperméables ou encore emballages pour les légumes, pour ne citer qu’une infime partie de ses utilisations. Et c’est précisément le problème : on produit chaque année plus de 335 millions de tonnes de plastique dans le monde.

Les conséquences néfastes pour les humains et les animaux apparaissent avant tout lorsque les déchets plastiques ne sont pas recyclés et atterrissent dans la nature. Ils se retrouvent souvent en mer, puis sont rejetés sur des plages éloignées ou se rassemblent dans le « vortex de déchets du Pacifique nord » (ou Great Pacific Garbage Patch en anglais), entre l’Amérique du Nord et l’Asie. Ce phénomène est déjà suffisamment alarmant, mais le problème est bien plus vaste. En effet, il faut au plastique plusieurs centaines d’années pour se décomposer et les produits qui en résultent sont souvent de minuscules particules, appelées « microplastique ». La présence de ces particules a été détectée dans des poissons, des fruits de mer et du sel marin.

Le microplastique ne provient pas uniquement des déchets, mais également de l’industrie cosmétique : il est présent dans de nombreux exfoliants, dentifrices, crèmes pour le visage, gels douche, savons et produits de maquillage. Il est ensuite transporté jusqu’à la mer par les eaux usées, avec les conséquences évoquées.

Alors, comment s’en passer ?

Il ne s’agit certainement pas de renoncer totalement au plastique, mais d’opter pour un usage raisonné. L’utilisation de sacs en tissu plutôt qu’en plastique est déjà bien plus répandue qu’il y a encore quelques années et l’achat de légumes en vrac plutôt que sous emballage est devenu courant. Mais puisque ce blog est consacré à l’habitation, nous vous fournissons ici quelques conseils à appliquer chez vous.

Dans la cuisine, utilisez des planches à découper, des brosses à vaisselle et des couverts à salade en bois, et choisissez des boîtes de conservation, des bols et des passoires en inox ou en émail. Bien entendu, il est préférable de cuisiner maison plutôt que de réchauffer des plats tout prêts.

Dans la salle de bains, privilégiez le savon solide au savon liquide, utilisez des rasoirs en bois et en inox, des brosses à dents en bambou et des gobelets en céramique. Veillez à ne pas acheter d’exfoliants ou de shampooings contenant du microplastique. L’application « Beat the Microbead » permet de détecter la présence de microbilles de plastique dans les cosmétiques en scannant leur code-barres.

À table, préférez les sets en tissu ou en rotin, une vaisselle classique en porcelaine et, pour les invités, des chaises pliantes en bois.

Dans les pièces de vie, il convient de privilégier les boîtes de rangement et les meubles en bois ou en métal : des matériaux durables avec un bon bilan écologique. Tous les propriétaires de meubles en plastique achetés dans les années 90 alors qu’ils étaient à la mode le savent maintenant : ces objets vieillissent mal, contrairement à ceux en bois ou en cuir.

Hors de la maison, optez pour un gobelet isotherme, une bouteille en inox et un élégant panier de pique-nique.

Se passer du plastique est non seulement simple, mais également plus respectueux de l’environnement et beaucoup plus joli ! Si vous avez déjà observé la différence entre du véritable parquet en bois et une imitation en PVC, vous n’hésiterez plus une seconde. Certes, le bois est plus onéreux, mais il s’agit d’un bien meilleur investissement : durable, résistant, écologique et tellement plus élégant.

Dernier conseil : en achetant vos meubles (si possible fabriqués dans la région) dans un magasin, et non sur Internet, vous évitez les emballages supplémentaires inutiles, souvent en plastique.

Faites part de vos goûts !

Vous avez déjà voté !