Un bon sol, c’est le pied !

La plupart des sols stratifiés ont un revêtement aspect bois. Rien d'étonnant, quand on voit à quel point l'effet est sublime...

Pourquoi le plancher devrait être l’un des premiers investissements à l’achat d’une maison

Pour bon nombre d’entre nous, la pierre est un placement privilégié car sans danger. Résultat : la forte demande fait flamber les prix. Au moment du déménagement, il faut donc rogner sur quelques postes de dépense pour pouvoir s’offrir la maison ou l’appartement de ses rêves. Pas besoin de nouveaux meubles, le vieux canapé peut encore servir. Quant à la cuisine, celle d’un fabricant de meubles suédois fera l’affaire. Pour ce qui est du plancher, nous n’avons qu’à mettre un sol stratifié bon marché pour le moment, entend-on souvent dire ; dans quelques années, on s’offrira un sol en parquet, en pierre naturelle ou un sol design et sain. Si cette solution est relativement facile à mettre en œuvre lorsqu’il s’agit des meubles ou de la cuisine, puisqu’il suffit de démonter l’ancienne cuisine, de poser la nouvelle et si besoin d’effectuer quelques raccords de carrelage au niveau de la crédence, c’est une autre paire de manches lorsqu’il faut changer le plancher ! On commence par sortir tous les meubles. Après, les choses se compliquent sérieusement : il faut décoller l’ancien plancher et s’en débarrasser. La vieille moquette entretient souvent une relation particulièrement « fusionnelle » avec le sol en dessous (vive la colle !). Ce dernier devra donc être poncé ensuite. La poussière générée s’infiltre partout – oui, partout ! Après tout ce labeur, on peut enfin poser les superbes planches larges à l’ancienne dont on a toujours rêvé. Afin de s’épargner un tel travail et d’éviter de payer deux fois le plancher, mieux vaut investir dans un bon plancher dès le début. Bien entretenu, un sol en parquet de qualité a une durée de vie supérieure à 30 ans.

Des sols pour tous les usages
Ces dernières années, le plancher est devenu un produit de haute technologie. La structure et le revêtement, robustes, en facilitent l’entretien. Il n’y a donc plus de « pièces interdites » à certains types de sol. Le parquet a sa place dans n’importe quelle partie de la maison. Bien entretenu, un revêtement à l’huile naturelle est à la fois résistant et particulièrement simple à réparer. Contrairement à une idée reçue, on peut aussi poser du parquet dans une cuisine ou une salle de bains à condition de respecter quelques règles élémentaires.
Le sol design est le choix tout désigné de ceux qui souhaitent un sol facile à entretenir avec un petit budget. L’entreprise qui construit ou rénove la maison doit bien prendre garde à sélectionner un produit sans PVC ni plastifiant. Les autres sont à fuir comme la peste.
Le sol stratifié est un modèle de solidité : s’il n’apprécie guère l’humidité, il endurera sans broncher les outrages d’une utilisation quotidienne.
L’offre de revêtements de sol est pléthorique. Après la phase obligée de recherches sur Internet, la bonne approche consiste à se rendre directement chez son détaillant. Le plancher est un réel investissement, mais ô combien judicieux !

Faites part de vos goûts !

Vous avez déjà voté !