Le «Slow living» n’est pas une mode mais une attitude

La vieille commode de mamie retrouve une seconde jeunesse avec une peinture écolo – et vous le plaisir du travail accompli.

Matériaux locaux, fabrication traditionnelle, peintures écologiques : voilà des choix qui font du bien à soi-même ainsi qu’à l’ensemble de la société. En plus, nos photos le confirment, c’est particulièrement stylé !

L’expression « Slow living » sonne si naturelle et élégante qu’on en oublierait presque qu’elle dissimule un acronyme. « Slow » est en effet formé des initiales des mots suivants : Sustainable, Local, Organic et Whole, autrement dit « durable, local, biologique et complet ».

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

Un exemple : le lit dans lequel je dors est fabriqué en bois provenant de forêts de la région, gérées de manière durable. L’huile ou la cire utilisée ne contient aucun polluant et, une fois arrivé en fin de vie, le lit peut être recyclé ou éliminé sans problème. Toutefois, afin que cette échéance survienne le plus tard possible, il a été construit avec soin, dans un style qui traversera les générations.

Le même raisonnement vaut pour un revêtement de sol : essences locales, fabrication artisanale dans la région, protection naturelle, longue durée de vie et beauté intemporelle (en tout cas, c’est ce que nous prônons chez HARO). Et si votre sol vieillit avec le temps, il ne s’agit pas d’un défaut, bien au contraire : cette patine fait tout son charme. Les connaisseurs opteront même directement pour des planches neuves à l’aspect « used ».

Contrairement à ce qu’on nous annonce chaque année, le « Slow living » n’est pas une mode, mais une attitude, qui ne se limite d’ailleurs pas à privilégier le bois. Les tissus, tapis, couvertures, lampes ou bien le carrelage, bref tout ce qui constitue notre intérieur, peuvent eux aussi être de la même qualité « slow ». Construire une maison de façon durable signifie penser à l’avenir dès les premières étapes, à respecter l’environnement et à ne pas laisser un tas de planches disjointes à la génération suivante mais choisir plutôt du mobilier de qualité à mettre en valeur, voire idéalement des antiquités. Il est difficile de trouver de tels meubles dans les enseignes grand public, par contre les artisans ou manufactures artisanales proposent très souvent ce genre de produits.

Pour obtenir un style qui ne passera pas de mode rapidement, misez sur les matériaux naturels, les formes simples et les couleurs douces. Il est bien connu que rien ne se démode plus rapidement que le tape-à-l’œil. Pour autant, nos goûts et nos besoins évoluent avec les années ; il ne faudrait pas que le souhait de durabilité transforme notre maison en un palais de l’ennui. Comment faire alors ?

Quelques pistes : repeindre un mur, offrir une nouvelle housse au canapé ou bien donner un coup de pinceau à la vieille commode de mamie, qui déjà à l’époque n’aurait pas gagné le prix du meilleur design. Peindre, oui, mais avec des peintures écologiques ! C’est certes plus long que de rentrer dans la première grande surface venue pour y acheter un meuble à bas prix, cela demande plus de patience et d’application, mais n’est-ce pas l’essence même du « Slow living » ?

Faites part de vos goûts !

Vous avez déjà voté !