Revêtements de sol : une base saine

Avec leurs veines apparentes, ces planches de la parkettmanufaktur, fi-liale de HARO, garantissent un aspect noble et luxueux.

Les sols naturels sont non seulement éblouissants de beauté, mais également résistants et simples à entretenir. Des qualités parfaitement… naturelles !

Le bois massif est bien entendu au premier plan. Les lames de grande largeur sont de plus en plus recherchées pour le parquet, car le bois peut y déployer toute sa beauté naturelle et révéler ses veinures. Le bois a de nouveau le droit de ressembler à du bois, même volontiers un peu vieilli pour la touche vintage.

 Le champion toutes catégories demeure le chêne, huilé, teinté, fumé, traité thermiquement… mais dans tous les cas foncé. Il offre ainsi un contraste optimal avec les intérieurs lumineux. Quant aux versions plus claires (huilées blanchies ou cérusées), elles reviennent aussi en force. Le cérusage, qui consiste à recouvrir le bois de poudre calcaire puis à faire pénétrer celle-ci par huilage-cirage, révèle les veines du bois et lui confère un caractère presque antique.

L’alliance de l’antique et du high-tech

La pierre naturelle, longtemps synonyme d’orgueil, de pièce d’apparat ou de polissage, se laisse désormais admirer dans sa version brute. Les roches sédimentaires tendance (travertin, calcaire, grès) dévoilent leur surface claire et mate. Et grâce aux progrès des installations de production et des techniques de sciage diamant, le plus vieux de tous les revêtements est aujourd’hui enfin abordable. En ce qui concerne l’aspect pratique, la pierre est un conducteur naturel de chaleur, ce qui en fait le matériau idéal pour les chauffages au sol. En effet, elle redistribue uniformément la chaleur dans toute la pièce et la préserve longtemps.

La laine vierge pour un confort sans faille

Les matières naturelles séduisent avant tout par leur côté tactile. Les tapis sont à cet égard un luxe à portée de main. Rien d’étonnant donc à ce que la laine vierge soit de plus en plus plébiscitée. En absorbant l’humidité pour la restituer lorsque l’air ambiant devient sec, elle assure un climat intérieur parfait. Par ailleurs, les sols en laine sont réputés faciles à entretenir : leur teneur naturelle en lipides et la structure de leurs fibres empêchent les tâches de pénétrer, si bien que la saleté reste à la surface.

Une renaissance sous le signe de l’écologie

La tendance nature n’est pas uniquement synonyme de douceur, mais aussi de pureté. Des matériaux bruts, sans fioritures, font revivre un sol aussi célèbre que sain : le linoléum. Longtemps cantonné aux lieux publics, il a su s’affranchir de son image vieillotte et investir les espaces à vivre avec ses coloris frais, jusqu’à devenir un prescripteur de tendances. Le lino affiche en outre une longue durée de vie et de nombreux atouts pratiques : il est chaud sous le pied, résistant et facile à nettoyer.

La sensibilisation croissante à l’écologie a tiré un autre matériau de l’oubli où il s’apprêtait à sombrer : le liège. S’il ne vous évoque que les fameux tableaux aide-mémoire, détrompez-vous. Le liège renaît dans des couleurs fraîches et des rendus inédits, notamment grâce aux nouveaux procédés d’impression. Mais il s’agit avant tout un sol bien-être : chaud et silencieux, il protège le dos et les articulations.

Par Tanja Müller

Faites part de vos goûts !

Vous avez déjà voté !