5 Etapes Pour Reduire Les Dechets Dans La Salle de Bain

Bien plus élégant qu’une bouteille plastique, ce pain de savon sans emballage est idéal pour l’hygiène corporelle.

La salle de bain est le lieu de tous les extrêmes : c’est souvent la plus petite pièce de la maison, et pourtant, c’est là que nous produisons la plus grande partie de nos ordures ménagères. Nous vous proposons donc cinq idées pour réduire vos déchets.

Selon « Zero Waste Europe », l’industrie cosmétique mondiale produit 120 milliards d’emballages par an. 120 milliards… Un chiffre qui donne le tournis. Certains de ces emballages s’accumulent dans nos salles de bain et finissent dans les océans. En effet, le plastique synthétique n’est pas biodégradable : au fil du temps, il se décompose en particules de plus en plus petites. Ces microplastiques se retrouvent ensuite dans les eaux usées et polluent d’environnement.

Le thème de la réduction des déchets est un sujet complexe. Aujourd’hui, nous souhaitons nous concentrer sur quelques solutions à mettre en place au quotidien pour produire moins de déchets. Pour faire des choix responsables dans votre salle de bain, il n’est pas forcément nécessaire d’effectuer une transformation radicale. Pour commencer, quelques gestes simples suffisent. Et plus ces gestes vous semblent simples, plus vous serez susceptible de les appliquer au quotidien.

Vous souhaitez réduire vos déchets de salle de bain ? Alors passez à l’action !

Étape 1 : Finissez vos produits

Pour réduire ses déchets, il n’est pas nécessaire de passer la maison au peigne fin, jeter tous les « mauvais » produits et racheter leurs équivalents éco-responsables. Par exemple, rien ne sert de se séparer d’une brosse à dents électrique en parfait état pour la remplacer par une brosse à dents manuelle en bambou ; cela reviendrait à gaspiller de précieuses ressources. La règle d’or pour une salle de bain durable : utilisez les produits jusqu’à ce qu’ils soient vides ou hors d’usage.

Étape 2 : Acheter moins de produits

Sept bouteilles de vernis à ongles, cinq rouges à lèvres, trois déodorants… Stop ! Maintenant que vous avez décidé de terminer tous vos produits, remettez en question vos habitudes de consommation. Avez-vous besoin de tous les produits d’hygiène et les cosmétiques que vous achetez ? Lesquels utilisez-vous au quotidien ? Vous verrez que certains produits sont totalement superflus. Ne les rachetez pas lorsque vous les aurez terminés : choisissez plutôt de vous concentrer sur l’essentiel. Cette devise est d’ailleurs celle du mouvement minimaliste, notamment en design d’intérieur.

Conseil : choisissez des produits polyvalents. Certains types de savons peuvent par exemple être utilisés :

  • pour se laver les mains,
  • sous la douche,
  • comme shampoings ou
  • comme savons de rasage.

Étape 3 : Évitez le plastique

Cette étape comprend deux aspects : le contenu des produits, et leurs emballages.

Dentifrices, gels douche, crèmes pour le visage, shampoings… Prêtez attention aux ingrédients de vos produits. Si certains contiennent des microplastiques, remplacez-les par des cosmétiques naturels certifiés, généralement sans ingrédients d’origine synthétique.

Conseil : des applications comme « Codecheck » permettent de vous aider à faire votre choix. Il vous suffit de scanner un code-barre pour savoir si un produit est controversé.

Après avoir analysé la composition des produits, intéressez-vous à leur conditionnement : lesquels sont disponibles sans emballage ? Existe-t-il des alternatives sans plastique ? Les exemples suivants montrent que ce processus peut être très simple :

  1. de nombreux magasins proposent désormais des cotons-tiges en papier, sans bâtonnets en plastique. Un plus pour l’environnement !
  2. Les bouteilles plastiques de savon liquide, de shampoing et de gel douche peuvent être remplacées par des savons en barre. Ceux-ci présentent trois avantages : ils sont simples d’utilisation, généralement sans emballages ou enveloppés dans du papier, et plus riches que les savons liquides.

Étape 4 : choisissez des alternatives renouvelables

Cotons jetables, lingettes… Les produits à usage unique n’ont plus la côte. Tournez-vous plutôt vers les produits réutilisables : outre les traditionnels gants de toilette, les lingettes en microfibre conviennent également à un usage quotidien. Certaines sont même si efficaces qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser un produit démaquillant. Les cotons sont également remplaçables : vous n’aurez aucun mal à trouver des carrés lavables en coton. Et si vous avez la fibre créative, vous pouvez même les coudre vous-même. Vous aurez besoin de quelques chutes de tissus et de quelques serviettes que vous n’utilisez plus.

Étape 5 : Devenez un pro du DIY !

Puisque nous avons abordé le thème de la couture, il est temps de parler des options « Do It Yourself ». Déodorant, shampoing sec ou savon, de nombreuses ressources sont à votre disposition sur Internet pour apprendre à fabriquer vos cosmétiques. Ces produits faits maison peuvent être rangés dans des pots et des bouteilles en verre réutilisables.

Vous avez d’autres idées à nous proposer pour réduire les déchets dans la salle de bain ? N’hésitez pas à nous en faire part !

PS : Pour réduire vos déchets en plastique dans le reste de la maison, consultez l’article suivant : Vivre mieux avec moins de plastique.

Faites part de vos goûts !

Vous avez déjà voté !