Objectif propreté : sortez les balais

Quand il s’agit de nettoyer les sols lisses, l’efficacité du balai à franges, comme ce modèle en microfibre de Leifheit, n'est plus à démontrer.

Pour se sentir bien chez soi, rien de tel qu’un sol rayonnant de propreté. Mais attention : chaque revêtement exige un mode d’entretien bien spécifique.

Si vous êtes du genre à élever un troupeau de moutons sous votre canapé, pensez à vos proches allergiques aux acariens ou aux petits enfants, qui adorent ramper partout ! Entretenir régulièrement ses sols est la meilleure manière de rendre son intérieur accueillant. Évidemment, les sols lisses sont les plus faciles à nettoyer.

Règle d’or : un peu d’eau mais pas trop

Passez régulièrement la serpillière sur les sols en carrelage ou pierre naturelle pour les garder propres. Procédez de même avec les sols en PVC (aussi appelés sols vinyle), stratifiés, parquets, lino et sols en liège. Attention à ne pas les noyer sous l’eau ! Pour tous les revêtements de sol contenant du bois (panneau support), un seul mot d’ordre : utilisez une serpillière légèrement humide. Allez-y doucement avec l’or bleu ; essorez bien la serpillière pour ne pas abimer votre sol.

Les sols stratifiés, en lino et en liège apprécient l’eau pure. Pour les sols synthétiques et le linoléum, vous pouvez également, en cas de saleté incrustée, ajouter un peu de savon neutre ou de nettoyant (sans cire) dans le seau. Le liège, par contre, a besoin d’un apport en cire de temps à autre (sauf s’il s’agit d’un sol en liège avec revêtement vinyle). Pour faire simple, on distingue les sols à pores ouverts (généralement en matières naturelles) des sols à pores fermés. Suivez aussi les consignes du fabricant, toujours ! En effet, les nettoyants vendus en grandes surfaces ne sont souvent pas la solution optimale. A propos, un nettoyage à l’eau froide permet d’éviter les traces disgracieuses, à condition bien sûr d’utiliser un produit approprié.

Robuste et facile à nettoyer

C’est le revêtement d’un plancher en bois qui va déterminer le type d’entretien nécessaire. Un nettoyant pour parquet redonnera brillance et résistance à un sol vitrifié. Pour les parquets huilés, un savon spécial sols en bois créera une magnifique patine, mais on peut se contenter d’un nettoyant pour parquet classique. Indépendamment de la façon dont vous nettoyez vos sols, pensez à huiler votre plancher une à deux fois par an. Peur de mal faire ? Confiez cette tâche à un professionnel ou procurez-vous un de ces nouveaux systèmes qui rendent l’application d’huile aussi simple qu’un coup de serpillière.

Les sols en carrelage et pierre naturelle, particulièrement simples à nettoyer, sont parfaits pour les personnes souffrant d’allergies. Passez régulièrement un coup de chiffon humide pour garder un sol propre et faire fuir acariens et autres hôtes indésirables. Si les carreaux de céramique n’ont rien à craindre des projections d’huile dans la cuisine ou des gouttes de dissolvant dans la salle de bain, la pierre, le travertin ou le marbre, plus fragiles, doivent par contre être imperméabilisés. Sinon, vous risquez de vous rappeler pendant des années ce verre de vin rouge renversé ! Ajoutez de temps en temps un peu de produit d’entretien pour sols en pierre à votre eau de nettoyage.

Entretien courant à l’aspirateur

En principe, le nettoyage courant de toutes les surfaces lisses peut s’effectuer à l’aspirateur. C’est même généralement suffisant : pas besoin de passer la serpillière.

Pour la moquette, c’est une autre paire de manches. Avec les revêtements de sol à fibres courtes, vous pouvez encore vous contenter de passer l’aspirateur pour enlever assez facilement la saleté. Avec les revêtements à fibres longues, c’est une autre histoire. Les moquettes et tapis en fibres synthétiques, comme le polypropylène par exemple, sont quant à eux moins fragiles et plus faciles à entretenir. Tout comme la pure laine vierge, dont la teneur en graisse naturelle et la structure des fibres empêchent les liquides de pénétrer et la saleté de s’infiltrer.

En cas de tâches incrustées, vous devrez cependant vous résoudre à utiliser de la mousse pour tapis. Confiez le nettoyage des tapis de qualité et des tapis d’Orient à un professionnel. Pour leurs cousins à poils longs, duveteux ou hirsutes, utilisez l’aspirateur mais à puissance minimale ou préférez, à la rigueur, le bon vieux battoir à tapis. Une technique moins violente et souvent plus efficace consiste à passer l’aspirateur au verso du tapis.

Par Tanja Müller

Faites part de vos goûts !

Vous avez déjà voté !