Brico écolo : des cadres photo en chutes de parquet

Difficile de croire que ce mur orné de magnifiques clichés de paysages était un revêtement de sol, dans une autre vie !

Pour le sixième volet de notre série « Brico écolo », nous vous guidons pas à pas dans la réalisation de murs de photos à base de chutes de lames de parquets. Une idée signée Marina Mayr, apprentie technico-commerciale en deuxième année chez Hamberger.

L’idée

« N’étant moi-même pas très habile de mes mains, j’avais envie de fabriquer quelque chose qui puisse vraiment servir à tout le monde », explique Marina en présentant le projet « Bricolo écolo » qu’elle a mené à bien dans le cadre de sa formation. Et d’ajouter en riant : « Quand j’arrive à enfoncer un clou, c’est déjà un exploit ! ». L’idée de fabriquer un mur de photos à base de parquet lui est venue en admirant la quantité incroyable de photos ornant les murs de sa voisine, alors qu’elle lui rendait visite pour son anniversaire. Marina se dit alors qu’un cadre qui mettrait en valeur tous ces beaux souvenirs ferait un élément décoratif à faire soi-même à la fois beau et personnalisé. Le mari de sa voisine, menuisier de profession, lui explique que fabriquer ce type de cadre à base de parquet n’a rien de difficile. Ni une ni deux, voilà Marina partie à l’usine, où elle réalise dans la foulée deux variantes de cadres avec l’aide de menuisiers. « Cela n’a pas été aussi facile que je l’avais imaginé, mais quand on sait exactement comment procéder, c’est vraiment à la portée de tous », assure-t-elle. Comment cela fonctionne-t-il ?

Le matériel

  • 3 lames de parquet
  • 4 photos au format 10 x 15 cm et 5 au format 12 x 9,5 cm (il est aussi possible de découper des photos à ces dimensions)
  • Des lettres en bois
  • Du carton pour tenir les photos
  • Ustensiles de bricolage : du ruban adhésif, de la colle à bois, un mètre, une équerre ou un demi-carré, un crayon, des ciseaux ou un cutter, un peu d’huile de cuisine, un pinceau à pâtisserie et de la colle instantanée
  • Outils : une scie sauteuse, une perceuse dotée d’une mèche à bois, un serre-joint pour tenir la pièce, une défonceuse, un burin et un rabot

Étape 1 : Assembler les lames

Pour réaliser le grand mur de photos, commencez par assembler deux morceaux de parquet sans trop serrer.

Étape 2 : Marquer les emplacements des photos

Sur la planche ainsi obtenue, marquez l’emplacement prévu pour les photos, à gauche et à droite de la ligne centrale de raccord des deux lames. Pour ce faire, découpez du ruban adhésif dans la forme et aux dimensions approximatives des photos, et collez-le en respectant l’écart de votre choix entre chaque emplacement. Sur le ruban adhésif, esquissez la forme à découper à l’aide d’un crayon à papier et d’une équerre ou d’un demi-carré. Ces rectangles doivent être légèrement plus petits que les photos afin que ces dernières soient bien fixées. Pour des photos au format 10 x 15 cm, Marina vous conseille de dessiner un rectangle de 9 x 13,5 cm.

Étape 3 : Scier (variante avec deux lames)

Désassemblez ensuite les deux lames de parquet, puis sciez les quatre rectangles en suivant le tracé précédemment réalisé. Notre conseil : commencez par scier un triangle à gauche et à droite de chaque rectangle avant de vous attaquer au reste, le long de la ligne supérieure.

Étape 4 : Coller les lames

À présent, assemblez définitivement les deux lames à l’aide de colle à bois. Laissez la colle sécher pendant une journée environ.

Étape 5 : Marquer les emplacements des photos (deuxième mur de photos)

Pendant ce temps, Marina a entamé la deuxième variante de mur de photos, en apposant de nouveau du ruban adhésif de la forme des photos sur une lame de parquet. Comme à l’étape 2, elle a ensuite marqué les futures formes à découper. Pour des photos au format 12 x 9,5 cm, tracez ici des rectangles de 10 x 7,5 cm.

Étape 6 : Scier (variante avec une lame)

Si vous n’utilisez qu’une lame, vous devez procéder légèrement différemment qu’indiqué à l’étape 3 pour découper les encoches qui accueilleront vos photos, car vous ne pouvez pas partir du bord de la lame pour scier. Munissez-vous donc de la perceuse pour percer des trous dans deux angles opposés des triangles que vous avez dessinés. Placez la perceuse au bord de la ligne, côté intérieur, de sorte que les trous soient percés dans la partie à retirer. Ensuite, insérez la lame de la scie sauteuse dans les trous percés et sciez le long de la ligne dessinée.

Étape 7 : Réaliser les renfoncements

Esquissez maintenant un rectangle sur la face arrière des futurs murs de photos, tout autour des encoches réalisées, à une distance d’un centimètre. À l’aide de la défonceuse, découpez la lame le long de la ligne, puis retirez les résidus de bois au burin. Profitez-en pour arrondir quelque peu les bords des encoches au burin. Les renfoncements qui accueilleront les photos sont prêts.

Étape 8 : Raboter les arêtes

Il vous faut à présent embellir votre mur de photos. Pour ce faire, arrondissez au rabot toutes les arêtes de la ou des lame(s).

Étape 9 : Poser la fixation

Percez délicatement un trou à l’oblique vers le haut au centre de la paroi arrière de la lame, à environ 3 à 4 centimètres du bord supérieur, pour pouvoir suspendre votre création. Un conseil de Marina : mieux vaut s’y prendre en plusieurs fois que de percer un grand coup, au risque que la perceuse transperce la planche !

Étape 10 : Huiler les arêtes

Une fois les étapes 7 à 9 également réalisées sur le mur de photos large, il vous faut embellir les arêtes rabotées en passant tout simplement une couche d’huile de cuisine à l’aide d’un pinceau à pâtisserie. Les arêtes sciées retrouveront ainsi leur couleur d’origine.

Étape 11 : Fixer les lettres en bois

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi orner vos murs photos d’inscriptions, comme l’a fait Marina. Collez alors sur la face avant des lames des lettres en bois, que vous trouverez en ligne ou dans les magasins de bricolage, à l’aide de colle instantanée.

Étape 12 : Placer et fixer les photos

Il est temps à présent d’insérer les photos dans leurs encoches. Marina a opté pour de magnifiques clichés des autres apprentis qui travaillent avec elle chez Hamberger, et de Magdalena Bachleitner, une photographe amateur. Pour les plus petits cadres, elle a découpé ses photos dans la bonne dimension. Découpez un morceau de carton pour le faire tenir dans les encoches. Bien calés, ces morceaux de carton empêcheront les photos de bouger.

Étape 13 : Suspendre le tout

Enfin, il ne vous reste plus qu’à choisir où exposer vos murs photo. Une fois le meilleur emplacement trouvé, enfoncez un clou dans le mur, puis fixez-y votre œuvre d’art.
Marina a installé ses murs photos dans les bureaux de Hamberger. L’un est destiné à y rester, l’autre ornera son salon en lui rappelant les beaux moments passés avec nous lors de son apprentissage.

Faites part de vos goûts !

Vous avez déjà voté !